crédits gratuits offerts à l’inscription !

Je ne suis pas née nymphomane, je le suis devenue

nymphomane

Commençons par aller droit au but, je suis une nymphomane. Attention, pas une salope, une nymphomane, c’est différent. Et vous allez voir aujourd’hui comment je suis devenue comme ça.

Ce ne s’est pas montré au début de ma sexualité. J’étais plutôt normal de ce point de vue là. En fait, je ne me rendais pas compte, mais je ne me tapais que des mauvais coups. Étonnant non? En fait le sexe était plus pour moi une activité sympa plus qu’une passion ou un vrai moment de plaisir. Je m’y étais faite et ça ne me dérangeait pas plus que ça.

Mais un jour, j’ai rencontré un nouveau copain. Les début n’ont pas été facile, il avait un sacré caractère mais il me respectais et prenait son temps avec moi. En effet, je ne couchais pas le premier soir à l’époque, il fallait prouver sa valeur ^^

Et un jour j’ai cédé, et j’ai bien fait ! Ce mec était en fait un vrai dieu du sexe et j’ai l’impression encore aujourd’hui d’avoir été dépucelée par lui. Ça a été un vrai feu d’artifice, un pan entier de mon corps s’est montré à moi, je n’en revenais pas. la nymphomanie prenait en moi.

Et pire (ou mieux ça dépend le point de vue sur lequel on se place), j’en redemandais. Du jour au lendemain, je suis totalement devenue dépendante du sexe. J’y pensais le matin, en mangeant, le soir avant de me coucher, j’y pensais même aux toilettes ça ne s’arrêtais pas. Je voulais me faire prendre à tout moment, par de nombreux mec. J’avais des idées de plan cul que je n’aurais jamais osé penser avant. Bref, je partais en vrille, et j’aimais ça. J’étais devenue nymphomane.

Mon mec n’a rapidement pas pu suivre mes envies. C’était certes un dieu du sexe, mais je ne l’aimais pas. Enfin pas assez, pour renier mes envies permanentes de sexe. J’avais alors trouvé la solution. Il ne fallait pas un mec, mais des mecs. Ainsi, pas de problème pour combler mes envies les plus folles. Et quel est le moyen de chopper le plus de mecs possible en peu de temps? Internet bien sûr ! C’était ça ! Le sexe virtuel !

Je n’ai donc pas tardé à ouvrir ma webcam à des inconnus afin qu’ils me fasse jouir (en moi aussi en retour, échanges de bons procédés ^^). Là aussi, je n’ai pas été déçue. Ça fait maintenant plusieurs mois que je fais ça et j’adore ! Si ça te tente de partager mon bonheur avec moi, je t’attends mais tu as intérêt à t’accrocher hihi. Une nymphomane, c’est bien plus chaud que tu n’imagines !

Voir les webcams maintenant →

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *